Suivez les courses au large du Team Adeosys
Cap Martinique : Mais que faisions nous de nos journées !

Cap Martinique : Mais que faisions nous de nos journées !

Cap Martinique : Description d’une journée type

On parle en heure TU (universelle)

  • 7h : téléchargement des fichiers météo
  • 8h – 10h : analyse de la météo pour la journée et les 2 ou 3 jours devant
  • 9h : renvoi grand voile haute et spi S2 max (le ciel est enfin dégagé, plus de rafales)
  • 10h : Petit déjeuner
  • On glande, on fait la sieste, ou on fait des réparations, tout en surveillant le bateau
  • 16h : repas du midi
  • 17h : analyse de la situation à long terme (ça c’était pour la traversée)
  • On glande, on fait la sieste, ou on fait des réparations, tout en surveillant le bateau
  • 23h : on affale le spi S2 et on envoi le S3 pour la nuit (car dès que le soleil va tomber, la mer et le vent se renforcent)
  • 23h15 : Douche, plus de manœuvre, et cela va faire du bien
  • 24h : diner du soir
  • Lancement des quarts pour la nuit, toutes les 2h jusque 10h. 

     

    Crédits photos : cap-martinique.com

Cap Martinique : nos 2 derniers jours

Cap Martinique : nos 2 derniers jours

Journée 21 : Samedi 21 mai

Dès 1h du matin, le vent est bien rentré, avec des rafales, une houle de travers. Nous avons passé la nuit à tour de rôle à gérer le bateau avec on ne sait combien de départ au tas. Nous étions sur GV 1 ris et S3. En 10h, nous avons parcouru 90 miles, cela fait une belle moyenne.

A midi, renvoi du spi S2 max, en espérant pour le garder le plus longtemps possible. Il nous reste encore une nuit complète en mer.

Il fait de plus en plus chaud, impossible de rester dehors. On surveille les écran et on sort que quand c’est nécessaire pour nettoyer les safrans, la quille,… on digère le bateau à la télécommande.

Journée 22 : Dimanche 22 mai, la dernière journée

Aucun souci de nuit, tout d’abord sous GV haute et Spi S2, puis vers 3h, le vent monte, des rafales, on passe sous S3 avec GV+1Ris. On file en ligne directe le sud de la Martinique.

Vers 8h (Utc), le vent est stable, plus de rafales, on envoie toute la toile et le S2.

Le vent a pris après 4 jours qu’il était annoncé, un peu de droite (de 60° à 80, 85°). On ne peut plus faire route directe ! Nous allons chercher notre point d’empannage pour nous envoyer directement sur la pointe Sud de la Martinique afin de serrer la cote et profiter de ses effets de site. Mais la météo a décidé de nous jouer des tours… le vent tourne en permanence et prend de plus en plus d’Est, ce qui n’est pas positif pour nous.

A 14h, on voit que le JPK 10.10 EPHAD SAINTE BERNADETTE est juste à 5 miles devant. Objectif de la journée, le récupérer. On se met au boulot sur le bateau, car il va falloir être sur les réglages en permanence.

On voit un grain arriver sur notre droite, à son approche on comprend que le vent qui nous pousse, est très bien orienté pour nous. On va coller le grain (le « tangenter »), puis un 2ème, un 3ème, un 4ème, on est trempé, complètement lavé par les trombes d’eau que l’on prend, mais en fin de journée, lorsque l’on recroise le JPK 10.10, on est passé devant.

S’en suit le contournement de l’ile avec ses effets de site, les dévents… On va changer 3 fois de configuration de voile en 2h pour passer la ligne d’arrivée à 23h30 (heure de métropole). Nous aurons mis 21 jours et environ 8h pour tout le parcours.

A 18h, heure locale, nous sommes sur le ponton. La meilleure heure pour être super bien accueillis par tout le monde.

Prochaines nouvelles avec le classement et quelques vidéo et photos

Pour voir les photos du bord de tous les bateaux : https://cap-martinique.com/photos-du-bord

Cap Martinique : départ demain !

Cap Martinique : départ demain !

Bien que cela fait 2 ans, que nous attendons de partir, la semaine a été chargée entre :

  • Les  divers contrôles (jauges, pharmacie, sécurité,…)
  • Les briefings
  • La fin de préparation du bateau pour l’adapter à ses futures 3 semaines
  • L’avitaillement complet pour 2 personnes avec un peu de réserve (on a prévu pour 25 jours)
  • L’analyse de la météo qui nous attend (à priori, pas simple à négocier mais très bonne pour prendre du plaisir)
  • ….

A 24h du départ, le bateau était complètement prêt

Pour nous suivre : Cartographie – Cap-Martinique

Nos dernières vidéos :
Contrôle sécurité
Contrôle voile et pliage
Le bateau prêt à partir !

 

 

Départ Cap Martinique dans 9 jours !

Le bateau est au ponton depuis mardi matin et ne le quittera que le dimanche 1er mai pour s’amarrer à Fort de France, une vingtaine de jours plus tard !

La maison pour nos 3 prochaines semaines est toute propre, prête à nous accueillir dans ce tout petit espace confiné avec grande terrasse….

Pour le moment, tout est bien rangé au sec, à la maison… et on peut se demander comment on va ranger tout cela dans un si petit espace.

Les derniers jours de préparatifs vont aller vite… oh, cela fait déjà quelques jours que le temps file trop vite…. Entre la préparation de la logistique, l’informatique, les tests de communication satellite, les derniers préparatifs du bateau,….

Les jours à venir vont être chargés :

  • Samedi : Finalisation de l’inscription
  • Lundi : Chargement du bateau et contrôle sécurité en fin de journée
  • Mardi : Contrôle pharmacie, puis contrôle de jauge
  • Mercredi : Pliage de toutes les voiles pour limiter l’encombrement
  • Jeudi : Briefing sécurité et dîner des équipages
  • Vendredi : Briefing organisation
  • Samedi : Chargement complet du bateau
  • Dimanche : Briefing Météo et départ du pont vers 12h pour un départ sur l’eau à 15h

Entre les trous, pas trop de temps de repos :

  • Analyse météo,
  • Finalisation des derniers achats nourriture,
  • Sac de vêtement
  • Et un peu de travail pour palier au 4 semaines d’absence à venir.

Nous ne manquerons de vous tenir informer des derniers jours de préparation, jusqu’au départ avec le lien pour nous suivre.

Cap Martinique : La cause soutenue

Cap Martinique : La cause soutenue

La Cap Martinique a demandé à chaque concurrent de soutenir une cause environnementale ou sociale.
A quasiment 30 jours du départ, il était temps pour Adeosys d’arborer les couleurs de KarrGreen.

Pourquoi KarrGreen ?

Tout simplement  parce qu’à mon sens, la promotion du véhicule électrique est un GROS mensonge au niveau écologique , ainsi qu’au niveau économique.
C’était là, l’occasion de passer le message.

Rouler au Biométhane, c’est utilisé un produit de la terre mais en roulant, vous lui rendez ce que vous lui avez pris !
En plus, au lieu de faire profiter le lobbying de l’industrie du pétrole, vous contribuez à soutenir les acteurs locaux qui ont pris le risque d’investir dans ses stations écologique, pour préservez notre environnement.

Mais qu’est-ce que permet le Biométhane ?

  • valorisation de nos déchets
  • production d’une énergie renouvelable
  • réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • amélioration de la qualité des sols et de l’air
  • production d’un engrais naturel
  • favorisation une énergie locale

Pour en savoir plus : https://www.karrgreen.com/